Ampoules second souffle

Du 13 mai au 15 juin 2017 à l'Opéra Comédie

Une enveloppe de verre, comme un écrin, un vide d’air indispensable pour que la lumière existe. La rencontre entre un éclairagiste de théâtre et les souffleurs de verre de Murano afin de réinterroger la force poétique de la lampe à filament incandescent.

Créateur lumière pour le théâtre et l’opéra depuis 25 ans, Philippe Berthomé, éclairagiste en résidence à l’Opéra Orchestre cette saison avec Marie-Ève Signeyrole, développe actuellement un nouvel axe de recherche sur la lumière.
La lampe électrique est au centre de ce travail. Ces objets communément appelés « Ampoule » l’ont toujours fasciné, il les accumule, les analyse, les sublime, jusqu’à les détourner de leur fonction, il les utilise dans presque tous les spectacles qu’il éclaire, et récupère même celles qui ne fonctionnent plus. Lauréat 2014 du programme de l’institut Français, « Hors les Murs », Philippe Berthomé a effectué une résidence de trois mois à Venise, à la rencontre des souffleurs de verre dans le but de créer ses propres « ampoules » électriques. Cette rencontre avec les maîtres verriers à l’école de verre de Murano a été formidable et très fructueuse. Ensemble, ils ont réalisé différents modèles explorant les diverses techniques. Avec eux, il a acquis les bases du travail du verre à chaud, pour pouvoir à son tour souffler des modèles simples. Le système électrique pour équiper ces ampoules est une nouvelle technologie LED qui lui a permis de mettre au point un filament qui donne aux « Ampoules » leur éclairage chaleureux des incandescentes mais avec une consommation électrique faible et peu d’électronique polluante en parfait respect de la planète.

Trois visites de l'Exposition de Philippe Berthomé vous sont proposées, guidées par l'artiste les 29 et 30 mai et le 7 juin entre 12h15 et 13h
Les visites sont gratuites dans la limite des places disponibles, inscrivez-vous vite et rendez-vous à l'entrée des artistes.

Formulaire d'inscription


Philippe Berthomé a été formé à l'École Supérieure d'Art Dramatique du Théâtre National de Strasbourg, il collabore notamment avec S. Nordey, E. Lacascade et J.-F. Sivadier. Il travaille pour le Festival d'Avignon, l’Opéra national de Paris, l'Osterfestspiele de Salzbourg, le Royal Opera House, la Triennale de la Ruhr, le Staatsoper de Stuttgart ou le Festival d'Aix-en-Provence. Récemment il éclaire Hansel et Gretel au Palais Garnier (retransmis en direct dans les cinémas d'Europe), La Soupe Pop à l’Opéra de Montpellier, et en juin Gianni Schicchi et La Nuit d'un neurasthénique mis en scène par Marie-Ève Signeyrole.