Du nord au sud

Jean Sibelius (1865-1957)
Pelléas et Mélisande opus 46

Alberto Ginastera (1916-1983)
Concerto pour harpe et orchestre opus 25

Carl Nielsen (1865-1931)
Symphonie n° 4 "Inextinguible" opus 29


En 1905, Sibelius compose une étonnante suite orchestrale d’après la pièce de Maeterlinck, décrivant les amours impossibles de Golaud et Mélisande. Un demi-siècle plus tard, l’Argentin Ginastera offre à la harpe son grand retour, avec une sonorité décalée et un traitement percussif aux allures de danse sauvage.
Parenté discrète à tisser avec la 4eSymphonie de Nielsen ? Le Danois y voit la musique comme expression sensible de la pulsion de vie, autant dire inextinguible !


En savoir plus :
Jeudi express le jeudi 15 décembre 2016 à 19h - Opéra Berlioz
Salon-prélude le vendredi 16 décembre 2016 à 19h - Salle Louisville / Le Corum

Artistes

Dates

ven
16
décembre 2016
20h