Dvořák / Schumann

Anton Dvořák (1841-1904)
Quintette pour piano et quatuor à cordes n° 2 en la majeur opus 81, B 155

Robert Schumann (1810-1856)
Quintette pour piano et quatuor à cordes en mi bémol majeur opus 44


Au début du romantisme, un nouvel effectif s’impose : l’adjonction du piano au quatuor à cordes. Deux œuvres symbolisent le genre : celle de Schumann, premier chef-d’œuvre livré par un musicien au seuil de la maturité, et celle de Dvořák qui clôt le romantisme de l’est européen. Accompagnés de Pascal Jourdan, les musiciens montpelliérains ont mis face à face ces pièces dont la virtuosité exigeante ne masque jamais le lyrisme.

 En partenariat avec RCF Maguelone

Programmation de Jean-Paul Scarpitta

Artistes

Dates

dim
26
avril 2015
11h