Les Mille et une Nuits

Festival Radio France Montpellier

Carl Nielsen 1865-1931
Aladin, extraits de la suite pour orchestre opus 34

Maurice Ravel 1875-1937
Shéhérazade, trois poèmes de Tristan Klingsor pour mezzo-soprano et orchestre
Asie
La Flûte enchantée
L’Indifférent

Nikolai Rimski-Korsakov 1844-1908
Shéhérazade


Comment rendre musicalement les Contes des Mille et une Nuits, formidable somme de récits anonymes, propagés de l’Inde à la Perse, puis dans le monde arabe, autour d’une Shéhérazade captant l’attention du sultan Sharyar ?
Le concert de l’Orchestre National de Montpellier dirigé par Michael Schonwandt multiplie les réponses.
Celle du compositeur danois Carl Nielsen se concentre sur l’histoire d’Aladin. Initialement musique de scène pour une pièce en cinq actes, Nielsen en a retenu une suite en sept numéros (1919), débutant par un Défilé de fête oriental, visitant le Marché d’Ispahan, avant de culminer en une sauvage Danse des Maures.
Maurice Ravel, après avoir songé à un opéra, opte pour un cycle de mélodies Asie, La Flûte enchantée et L’Indifférent (1903) illustrant les poèmes de son ami Tristan Klingsor, réalisant un véritable enchantement avec un orchestre irisant une soprano dont la diction doit respecter la précision exigée par le Maître français.
Enfin, la Shéhérazade (1888) de Rimski-Korsakov se décline en une suite de quatre tableaux symphoniques aux titres évocateurs - La mer et le vaisseau de Sinbad, Le récit du prince Kalender, Le jeune prince et la jeune princesse, Fête à Bagdad – La Mer – Le Vaisseau se brise sur un rocher surmonté d'un guerrier d'airain, tableaux dans lesquels le violon solo incarne la célèbre conteuse.


Diffusé sur France Musique

En savoir plus

Artistes

Dates

lun
11
juillet 2016
21h