Alexandra Dauphin

Alexandra Dauphin  a fait ses études musicales au Conservatoire National de Metz où elle obtient sa médaille d’or de violon-alto et de musique de chambre dans la classe d’Augustin Meley. Parallèlement, elle obtient le diplôme d’Etat de professeur d’alto, une licence en musicologie, et entre à la Psalette de Lorraine dirigée par Pierre Cao.Plus tard, elle intègre  l’Orchestre Français des Jeunes Musiciens et travaille avec Emmanuel Krivine et Sylvain Cambreling.
Après deux saisons d’opérettes en tant qu'altiste au Théâtre de Metz, elle entre au C.N.I.P.A.L. de Marseille où elle perfectionne l’art du chant avec Michèle Lebris, puis obtient sa médaille d’or avec Andréa Guiot. Le vol de son instrument l'amène alors à privilégier la voix.
Pendant cette période, elle se produit en solo dans le Requiem de Mozart, et interprète le rôle de Carmen en tournée avec les chœurs de la Philharmonie du Sablon de Metz. Avec ces derniers et l’orchestre philharmonique de Lorraine, dirigé par Jacques Houtmann, elle remporte un vif succès dans le Requiem de Duruflé.
En 2008, elle participe au festival de Radio-France à Montpellier dans des œuvres comme  Fedra  de Pizzetti sous la direction de Enrique Mazzola, ou encore Esméralda de Louise Bertin sous la direction  de Lawrence Foster. En 2010, René Koering lui  renouvelle sa confiance en l’engageant dans L’Étranger de Vincent d’Indy.
Artiste des chœurs au sein de l'Opéra national de Montpellier depuis 1991, dirigée par les plus grands : Georges Prêtre, Riccardo Mutti …, elle ne manque pas une occasion de se produire en concert, animée par une passion dévorante, une soif de musique et d'émotion toujours inassouvies, seule ou en formation de Chambre dans sa région natale qu’est la Lorraine, ainsi que dans sa région d’adoption, le Languedoc.

Discographie