Ariane Matiakh

Depuis le remplacement remarqué de James Conlon dans la 7ème Symphonie de Chostakovitch en 2006 à l'Orchestre national de Montpellier, elle a acquis un profil d'une polyvalence notable, dirigeant tant le répertoire symphonique, lyrique que le ballet, dans un répertoire embrassant l'époque baroque, le romantisme, jusqu'aux créations contemporaines.
Elle étudie la direction d'orchestre avec Leopold Hager et Yuji Yuasa à Vienne. Finaliste du concours Donatella Flick 2008, Révélation aux victoires de la musique classique 2009, Chef assistante de l'Orchestre national de Montpellier, elle y assiste aussi Armin Jordan.
Récemment, elle est l’invitée de l’Orchestre Symphonique de la Radio de Berlin, Orchestre Philharmonique de Dresde, Orchestre du Capitole de Toulouse, le Festival Kurt Weill à Dessau, l’opéra de Göteborg (Madama Butterfly), le Ballet National néerlandais (Casse-Noisette) , la Staatskapelle Halle dans les concertos pour piano de Clara Schumann et Beethoven, la Camerata d'Israël dans les œuvres de Haydn, Mozart, Mendelssohn, Tchaïkovski, Moussorgski, Mahler, Wagner , Ravel, Debussy, Dvorak, Britten, Lutoslawski, Villa-Lobos... Elle dirige le Stavanger Symphony Orchestra, l'Orchestre de Chambre de Paris, Gävle Symphony Orchestra, Aalborg Symphony Orchestra, Aarhus Symphony, Wuppertal et Heidelberger Sinfoniker, Rheinische Philharmonie Koblenz, Chamber Upsalla, l'Orchestre Symphonique WDR, Münchener Rundfunkorchester, la Philharmonie de Strasbourg, l'Orchestre national de Lille, l'Orchestre national de Lorraine ; les productions de Die Zauberflöte, La Bohème, La Sonnambula, Le Nozze di Figaro, Don Pasquale, Die Fledermaus, The Turn of the screw ou encore Giselle et Casse-Noisette à Stockholm. Elle a travaillé en concert avec Roberto Alagna, François Frédéric Guy, Nicholas Angelich, Olivier Latry, Anne Gastinel, Gautier Capuçon, Lawrence Power, David Fray, Kate Aldrich, Laure Favre-Kahn et Marielle Nordmann et les chorégraphes Maina Gielgud, Eric Margouet et Natalia Makarova. Elle enregistre des œuvres de Francis Poulenc et Jean Françaix (Mona et Rica Bard), des œuvres de Johanna von Doderer (Staatsphilharmonie Rheinland-Pfalz). Son dernier CD dédié aux deux concertos pour piano de Zara Levina avec le Rundfunk-Sinfonieorchester de Berlin a été publié en 2017. Avec le RSO Berlin, elle a enregistré deux autres disques des œuvres de Harald Genzmer, Ermanno Wolf-Ferrari et Richard Strauss. Parmi les temps forts  la saison 2017/18 : Werther à Strasbourg, le Sacre du Printemps à Göteborg, un programme symphonique des œuvres de Haydn, Elliot Carter, Albert Roussel… ses débuts avec le MDR Symphonieorchester de Leipzig, le Nürnberger Symphoniker, Duisburger Philharmoniker, le Netherlands Radio Philharmonic Orchestra, le Ballet Orchestra et l'Orchestre symphonique de la Radio suédoise.
En reconnaissance de son engagement au service de la vie musicale en France et de la diffusion de la culture française à l'étranger, elle  a été nommée Chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres par la Ministre de la Culture en janvier 2014.

Dates à venir

ven
14
sep

19h

Concerts Partage

Opéra Berlioz / Le Corum