Michele Gamba

Michele Gamba étudie la composition au conservatoire de Milan.
Après avoir remporté le prix Rudolf Serkin, il part étudier à la Royal Academy of Music de Londres, où il se spécialise dans le lied et la musique de  chambre.
Il poursuit sa formation auprès de Maria Tipo (musique de chambre) à Fiesole en Toscane, et se perfectionne pour le lied et la direction d’orchestre à Vienne, puis à l’Académie Chigiana de Sienne.
Parallèlement, tout en poursuivant une carrière prometteuse de pianiste solo, il fait ses débuts dans la direction d’orchestre en 2009 au Royal Festival Hall de Londres avec le Philharmonic Orchestra. Il est ensuite nommé chef assistant et répétiteur au Hamburgische Staatsoper.
En 2012, il rejoint le prestigieux  « Jette Parker Young Artists Programm » du Royal Opera House, Covent Garden à l’invitation de Antonio Pappano ; il est ensuite nommé chef d’orchestre associé de Jette Parker.
Avec Antonio Pappano, il a travaillé en étroite collaboration sur de nombreuses productions, et dans le répertoire symphonique avec des orchestres comme ROH Orchestra, London Symphony Royal Philharmonic et London Philharmonic.
Actif à la fois dans le répertoire opératique et symphonique, il dirige Bastien et Bastienne, Folk Songs de Berio, Eugène Onéguine, Così fan tutte, Les Pécheurs de perles, et notamment les orchestres : Southbank Sinfonia London, Nuova Cameristica Italiana, Divertimento Ensemble, Niederbayerische Philharmonie, Sofia Festival Orchestra.
A l’automne 2015, il a fait son début au Staatsoper de Berlin dans Le nozze di Figaro dans une mise en scène de Jürgen Flimm, prestation saluée par le public et par la presse. Il a assisté Daniel Barenboim pour La Traviata, Simon Boccanegra et Il Trovatore. Cela a été suivi par un spectaculaire début remarqué au Teatro alla Scala dans I due Foscari; il y a immédiatement été réinvité pour diriger en 2016/17 Die Entführung aus dem Serail.et pour Le Nozze di Figaro.
D'autres engagements d'opéra ont inclus  Norma au Festival de Macerata en Italie, un retour au Hamburgische Staatsoper pour une reprise des Nozze di Figaro de Stefan Herheim, Armide de Rossini à Montpellier et Rigoletto à l’Opéra de Rome.

Durant la saison 2017/18, et parmi ses projets, ses débuts à La Fenice de Venise pour L'occasione fa il ladro de Rossini ; à l'Opéra de Stuttgart pour La Sonnambula ;et au Teatro São Carlos de Lisbonne pour La Traviata, ainsi que des concerts  qu’il donnera avec le Duisburger Philharmoniker et le Tokyo Symphony Orchestra.

Dates passées

ven
17
nov

20h

Symphonique

Opéra Berlioz