Vincent Monney

Né le 10 février 1978 à Pavillon-sous-Bois, Vincent Monney débute le trombone à l’Ecole Municipale de Lapalisse et à l’Ecole Nationale de Musique de Vichy. Il poursuit ses études au Conservatoire National de Région de Dijon, où il obtient ses médailles d’or et prix de perfectionnement en 1997-1998. Il reçoit un second prix au Concours National de Trombone d’Aulnoye-Aymeries, catégorie Prestige, en 1997. Entre-temps, il entre au CNR de Boulogne-Billancourt, dans la classe de Jean Raffard et réussit le concours d’entrée du Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon, en 1998, dans la classe de Michel Becquet et Alain Manfrin. Quatre ans plus tard, il y reçoit son 1er prix « mention très bien » à l’unanimité.
De 2002 à 2003, il suit les cours de Sacqueboute (trombone baroque) dans la classe de Daniel Lassalle au CNSMD de Lyon.
Invité à se produire dans plusieurs orchestres français, il occupe le poste de Trombone solo à l’Orchestre Régional de Besançon Franche-Comté, de 2000 à 2004.
En 2007, il est finaliste du Concours International de Musique de Chambre pour Cuivres à Passau (Allemagne) avec le Quatuor de trombones E4.
Depuis septembre 2003, il occupe le poste de Trombone solo co-soliste à l’Orchestre national Montpellier Languedoc-Roussillon et joue régulièrement sous la baguette de chefs prestigieux.
Parallèlement à l’Orchestre, il fonde le Trio Elec’Trombones (musique électro) et le Quatuor de Cuivres « Opus Cuivres ».

Il a dernièrement écrit une pièce pour trombone solo, interprétée par son frère Julien pour le concours de sortie du CNSMD de Lyon, en mai 2010.