Action culturelle

Accessibilité

Depuis 2009 l’Opéra Orchestre national Montpellier Languedoc-Roussillon propose des représentations accessibles en audiodescription afin de permettre aux personnes aveugles et malvoyantes d’assister à des spectacles d’opéra de manière autonome.

Avec audiodescription

Réalisation : Accès Culture www.accesculture.org
En savoir plus sur les spectacles en audiodescription

En amont et en prolongement de ces soirées, des parcours de sensibilisation peuvent être proposés : visites tactiles de l’opéra, rencontres avec les artistes et les techniciens de l’opéra, répétitions ouvertes, découverte des costumes et des décors...
Mais aussi des soirées de lecture et d’écoute musicale organisées en partenariat avec l’Espace Homère de la Médiathèque Émile Zola et en complicité avec Jacques Aupetit, musicien de l’orchestre.

Avec la volonté de développer encore l’accessibilité de nos actions, des visites de l’Opéra, des ateliers de sensibilisation peuvent être accompagnés par une personne salariée de l’Opéra Orchestre formée au langage parlé complété (LPC) pour les personnes sourdes et malentendantes.

Sur le territoire

L’Opéra Orchestre national Montpellier Languedoc-Roussillon programme chaque saison des concerts sur l’ensemble du territoire régional. Cette saison encore, musiciens et artistes des chœurs interprèteront des œuvres phares du répertoire tout comme des créations susceptibles de rencontrer l’enthousiasme des jeunes publics. Afin de préparer au mieux ces venues au concert, des temps de présentation musicale peuvent être programmés dans ou hors des établissements scolaires, pour tout public, pour les élèves, pour les enseignants, en partenariat avec les lieux et communes d’accueil.

Citoyenneté

Inscrire la vie d’un opéra et d’un orchestre dans sa cité, sur son territoire, c’est se poser inlassablement la question des publics. C’est, dans une démarche partenariale, travailler à ce que les lieux de diffusion et de création  s’adressent au plus grand nombre, quels que soient les freins, les a priori et les difficultés. Des parcours de spectateurs sont menés en lien avec la programmation auprès des publics prioritaires. L’idée qui y préside est de créer du lien social et d’amener ces publics à s’approprier les lieux et les propositions artistiques qui leur sont offerts. En ce sens des parcours sont conçus et mis en place en collaboration étroite avec des structures à caractère social. Parce  que la culture constitue un facteur de construction, voire de reconstruction de la personne, l’accès à la culture est un élément majeur dans un parcours de réinsertion. Dans le cadre du dispositif Culture-Justice, un partenariat se  poursuit avec la DRAC Languedoc-Roussillon et le Service pénitentiaire d’insertion et de probation de l’Hérault, à la Maison d’Arrêt de Villeneuve-lès-Maguelone et au Centre pénitentiaire de Béziers. Avec le souhait de participer au développement d’activités culturelles et artistiques à l’Hôpital, des actions et partenariats peuvent être imaginés à destination des personnes hospitalisées.