Editorial

Philippe Saurel

Président de Montpellier Méditerranée Métropole
Maire de la Ville de Montpellier

Ces derniers mois, en lien étroit avec les salariés, l’Opéra Orchestre national de Montpellier Languedoc-Roussillon a imaginé quelles nouvelles propositions musicales et quels contours il devait prendre pour se régénérer et assurer le  renouvellement des publics. Mais aussi redéfinir sa place au cœur d’une offre culturelle métropolitaine très fournie avec les festivals de renom, les talents émergents et les formes nouvelles de la création contemporaine. Et en ayant le souci permanent de s’ouvrir aussi largement que possible et d’interagir avec les autres équipements culturels.

Ainsi, la saison 2016–17 de l’Opéra Orchestre national de Montpellier Languedoc-Roussillon va-t-elle proposer au public d’intenses moments d’émotion : de grands opéras (Wagner, Dvořák, Rossini, Puccini couplé à Nino Rota), trois spectacles de théâtre musical (dont l’un avec Opéra Junior), des concerts symphoniques dirigés par notre chef d’orchestre Michael Schønwandt. Sans oublier quatre concerts du Jeudi, treize concerts de musique de chambre et cinq de musique baroque. De plus, la collaboration avec Montpellier Danse continue pour trois rendez-vous qui seront autant de moments rares. Par ailleurs, l’Opéra s’ouvre cette saison aux musiques du monde avec des incursions vers la Corée ou le Rajasthan. Autre nouveauté : le Bal de l’Opéra, le 23 décembre, sous la baguette de David Niemann.

Enfin, pour illustrer l’image d’un Opéra Orchestre qui vit dans sa ville, je me plais à souligner le partenariat avec le musée Fabre pour l’exposition événement consacrée à Frédéric Bazille. Trois programmes ont été imaginés en relation avec les goûts du peintre qui adorait la musique, notamment Wagner (Lohengrin, les 13 et 16 octobre), a souvent écrit sur Berlioz (Symphonie fantastique du 30 septembre et du 1er octobre) et qui se passionnait pour le piano (Récitals Kadouch des 8 et 9 octobre). Montpellier est un laboratoire culturel toujours en éveil. Et l’Opéra Orchestre national de Montpellier Languedoc-Roussillon continue, lui l’exploration de nouveaux chemins.

Philippe Saurel

Carole Delga

Présidente de la Région Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées

Pour cette saison 2016–17, l’Opéra Orchestre national Montpellier Languedoc-Roussillon vous offre de beaux rendez-vous. Avec des oeuvres connues mais dans des mises en scène renouvelées. Avec d’autres à découvrir qui vous donneront certainement envie de les réentendre.

De cette diversité dans les choix artistiques est née la richesse d’une programmation qui conforte, si besoin en était, notre opéra et notre orchestre dans son rôle d’acteur incontournable du spectacle vivant en Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées. La culture est un axe prioritaire de notre projet régional. Par le partage et le dialogue, elle est l’expression d’une société ouverte et en mouvement, le symbole d’une société  fraternelle qui nécessite des moyens importants pour son développement. Pour moi, la culture est un pilier fondamental de l’action démocratique et citoyenne. En étant accessible à toutes et à tous, elle doit permettre, au quotidien, de renforcer les valeurs primordiales de notre République que sont la liberté, l’égalité, la fraternité et la laïcité.

La culture, c’est tout le contraire du repli sur soi, de la peur et du rejet de l’autre, de celui que l’on ne connaît pas ou que l’on ne  veut pas connaître... La culture, c’est l’ouverture aux autres, aux différences et à l’enrichissement individuel et collectif par ces différences.

À toutes et à tous, je souhaite de passer d’agréables moments à l’un ou l’autre des rendez-vous que  propose cette saison l’Opéra Orchestre national Montpellier Languedoc-Roussillon.

Carole Delga

Valérie Chevalier

Directrice générale de l’Opéra Orchestre national Montpellier Languedoc-Roussillon

Partager est au coeur de l’émotion que procure le spectacle vivant. Cette saison est sous le double signe du partage et de la diversité. Vous avez l’opportunité de participer activement aux côtés des équipes de l’Opéra Orchestre à des projets collaboratifs. Les 160 jeunes artistes d’Opéra Junior expriment leur passion dans une production participative rassemblant 300 amateurs. Les artistes en résidence enrichissent notre programmation. David Niemann, notre Chef d’orchestre assistant, continue son compagnonnage avec nos équipes. Tal Isaac Hadad, artiste plasticien, approfondit ses recherches sur la perception sensorielle dans un parcours harmonique. Margaux Blanchard et Sylvain Sartre, directeurs artistiques  de l’ensemble baroque Les Ombres explorent pour leur dernière année de résidence des œuvres oubliées de la musique de chambre des 17e et 18e siècles. Marie-Ève Signeyrole, auteuremetteuse-en-scène et son équipe, Yashi, costumière, Philippe Berthomé, éclairagiste et Fabien Teigné, décorateur, nous rejoignent et prolongent leur investissement dans plusieurs de nos productions par des ateliers et des expositions. Julien Guillamat, directeur de maison des arts sonores investit la salle Molière avec son acousmonium KLANG! et s’engage dans la sensibilisation au répertoire contemporain électroacoustique. La diversité s’enrichit de l’élargissement des publics. Nos actions pédagogiques et de  médiation sont enrichies par des concerts dédiés aux bébés de 6 mois à 3 ans. Pour parfaire conjointement le partage et la diversité, un cycle de concerts de musiques « d’ailleurs » établit des liens entre nos musiques occidentales et les  musiques de mondes plus lointains.
La saison lyrique traverse les époques et les genres. Elle offre plusieurs coproductions nationales et internationales dans des oeuvres lyriques du répertoire ou des raretés mais également du théâtre  musical. La saison instrumentale en formation de chambre et symphonique se déploie sur l’ensemble du territoire avec des chefs et des solistes d’envergure internationale. Enfin, notre Chef Principal Michael Schønwandt, engagé à nos côtés pour la deuxième saison sur la Métropole et dans la grande région Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées hisse l’Opéra Orchestre au rang des meilleures institutions.

Je souhaite à chacune et à chacun d’entre vous une très belle saison 2016–17 en compagnie des équipes de l’Opéra Orchestre.

Valérie Chevalier

Michael Schønwandt

Chef principal de l’Opéra Orchestre national Montpellier Languedoc-Roussillon

En ces temps où nous sommes cernés par la haute technologie, rien n’égale la magie et l’intensité de l’instant où la musique rencontre son auditeur. Ce moment ne peut se vivre que dans l’environnement de la salle de concert ou du théâtre. Le son, le rythme, l’atmosphère, tout concourt à une expérience unique.
La musique peut sembler n’être qu’un son fugace, ce qu’elle provoque peut perdurer tout au long d’une vie ! C’est pour moi un véritable privilège de vous souhaiter la bienvenue à l’aube de cette nouvelle saison et de goûter à nouveau avec quel enthousiasme les remarquables artistes des formations de l’Opéra Orchestre national Montpellier Languedoc-Roussillon, jeunes et moins jeunes, donnent plus  que tout pour transmettre ces intenses expériences musicales à notre public, à vous !

Cette nouvelle saison est riche de programmes très différents capables de satisfaire tous les amoureux de la musique. Je me réjouis de vous accueillir dans l’infinie richesse du monde de la musique.

Michael Schønwandt